Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/clients/client1/web14/web/components/com_k2/models/item.php on line 877
Yannick
Yannick Isabelle Kraiser

Yannick

Je suis né en 1972 à Périgueux, ça fait que j’ai 44 ans. Je suis sans emploi. Je le dis, je suis honnête. Je vis avec le RSA. 470 euros par mois, c’est vraiment pas lourd. J’ai qu’une charge c’est un garage où je stocke mes affaires personnelles que j’avais dans mon  appartement.

Je suis électricien de base mais j’ai fait de tout, du bar, de la peinture, du travail à la chaine à Bordeaux dans une usine qui fabriquait de la bouillie bordelaise. J’ai travaillé dans les piscines à souder les liners. 

Une fois j’ai sauvé J.P d’une baïne à Montalivet.

J’ai fait mon service militaire en Afrique, au Gabon. C’était mieux payé que de le faire en France. 

J’avais deux semaines quand j’ai perdu mon père. Il avait 18 ans, il a eu un accident de voiture du côté de Limoges. Ma mère s’est retrouvée veuve à 17 ans et demi avec deux enfants. Mon frère aîné est décédé d’hydrocution il y a quelques années. J’ai aussi perdu ma mère il y a 3 ans. 

Maintenant, je suis orphelin. J’ai quand même mon beau-père Dédé, il a 83 ans. Je vis avec lui rue Jean Mermoz et je m’en occupe. Il ne s’hydrate pas, il ne mange pas et il me fait des déprimes depuis que ma mère est morte. Il déjeune bien le matin, heureusement. Je ne peux pas le laisser tomber. Il m’a élevé. Il m’a appris le respect. Je m’occupe de sa santé et ses filles de ses papiers. S’il les voit 2 fois par an, c’est le bout du monde. Elles envoient des cartes postales. 

Je devais surveiller mon frère car il buvait depuis la séparation avec sa femme. J’ai deux nièces. Je ne les vois plus. 

La vie est comme elle est. Il faut la prendre du bon côté et ne pas sombrer dans la décadence. Je vis dans la cité. J’ai vécu 30 ans à la rue Romain Rolland, au 1522 puis au 1322. 

J’ai une copine, Cindy, une bosseuse, une bonne cuisinière. Elle n’a peur de rien. En ce moment, elle est sans emploi. Elle a fait de tout elle aussi, de la maçonnerie, de la cuisine... 

Je prend la vie comme elle vient, au jour le jour. Je ne me fais pas de soucis. 

Je sais que je suis un pion c’est pourquoi je ne veux plus travailler. Le maire quand il nous voit boire sur un banc il nous dit de partir au fond des bois. Il ne fera rien pour nous. Il doit se dire qu’on est incurable. S’il savait le potentiel que j’ai. Partout où j’ai été, les gens m’ont dit que j’avais les doigts en or. 

Je fais les timbres. J’ai une bonne collection que j’ai arrêté quand c’est passé à l’euro. J’ai eu l’opportunité qu’un postier me donne un début de collection.  J’ai des manques mais j’en ai qui valent le coup. Si un jour je suis dans la merde, je les vendrai. Pour le moment je les garde. J’ai des timbres qui datent de 1800 et quelques. Des têtes bêche j’en ai pas. 

 A 5 mn près j’étais dans la pharmacie au moment du braquage. Si j’avais été là je te jure que le mec prenait la chaise sur le crâne.

L’autre fois, un client a ceinturé le gars qui a braqué la poste. Il a été arrêté. Il n'était pas d'ici.

On connaît les policiers, ils viennent nous dire bonjour. On les a surnommés Matraque et le Parisien. Ils le savent.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/clients/client1/web14/web/templates/gk_writer/html/com_k2/templates/actions/item.php on line 235
Dernière modification levendredi, 23 juin 2017 07:51
(2 Votes)

Plus dans cette catégorie :

« J.P Au PMU »

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.