Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 524

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 529

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 534

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 539

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 552

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 561

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 566

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 580

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /var/www/clients/client1/web14/web/libraries/f0f/dispatcher/dispatcher.php on line 609
La cité Jacqueline Auriol https://vagabondage932.com Sat, 16 Oct 2021 13:04:30 +0000 Joomla! - Open Source Content Management fr-fr La fresque de Troubs https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/59-la-fresque-de-troubs.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/59-la-fresque-de-troubs.html La fresque de Troubs

Réalisation d'une fresque sur le mur de l'école de musique de la cité Jacqueline Auriol avec les dessins des enfants de l'école primaire.

Réalisation : Troubs avec l'aide de Snarck

 

 

IMG_7295.jpgIMG_7287.jpgIMG_7163.jpg36439063_1676658732387159_1690843962039861248_n.jpg

]]>
enzo2424@gmail.com (Claire Lacabanne) La cité Jacqueline Auriol Fri, 18 Jan 2019 15:57:45 +0000
Emmaüs https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/58-emmaus.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/58-emmaus.html Emmaüs

Rencontre avec les compagnons d'Emmaüs.

41650189_1783909678328730_1169422979411476480_n-1.jpg41552582_1783909851662046_8763957325280051200_n.jpg41540253_1783909644995400_1681719291134607360_n.jpg41432482_1783909801662051_4825899771468185600_n.jpg

]]>
enzo2424@gmail.com (Claire Lacabanne) La cité Jacqueline Auriol Fri, 18 Jan 2019 15:45:54 +0000
Le marché de Coulounieix-Chamiers https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/56-le-marche-de-coulounieix-chamiers.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/56-le-marche-de-coulounieix-chamiers.html Le marché de Coulounieix-Chamiers

Les artistes du 932 se sont installés un vendredi matin sur le marché de Coulounieix-Chamiers.

Marché 4.jpg

Marché 2.jpg

Marché 3.jpg

]]>
enzo2424@gmail.com (Claire Lacabanne) La cité Jacqueline Auriol Mon, 14 Jan 2019 09:24:39 +0000
Rencontre avec la maison du projet et les enfants de l'école de Coulounieix. https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/49-rencontre-avec-la-maison-du-projet-et-les-enfants-de-l-ecole-de-coulounieix.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/49-rencontre-avec-la-maison-du-projet-et-les-enfants-de-l-ecole-de-coulounieix.html Rencontre avec la maison du projet et les enfants de l'école de Coulounieix.

L’équipe de la maison du projet est une structure dédiée aux habitants dans le but de les informer sur le projet "Coulounieix coeur de ville". 

 

Nous nous rendons à  l'emplacement de l'ancien camp américain, ou Julie nous expose le projet « pôles des cultures urbaines".

1 14.05.10.jpg10.jpg3.jpg2 14.05.10.jpg

 

 

L'orage et les fortes pluies nous obligent à nous abriter dans le hangar des cantonniers de la ville de chamieix.12.jpg4.jpg

 

]]>
enzo2424@gmail.com (Claire Lacabanne) La cité Jacqueline Auriol Fri, 01 Jun 2018 12:03:11 +0000
La halte24 https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/46-la-halte24.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/46-la-halte24.html La halte24

La halte24 est un hébergement d'urgence qui se situe à quelques pas du 932.

IMG_5999.jpgIMG_5995.jpgIMG_5992.jpg

Baudoin, Troubs, Lolmède et Marc Pichelin, rendent visite aux résidents.                                                                                                                                  Baudoin, Troubs et Lolmède les dessinent, Marc Pichelin enregistre leurs histoires.

IMG_5998.jpgIMG_6008.jpg

IMG_6011.jpgIMG_6016.jpgIMG_6017.jpgIMG_6019.jpg

Un mois plus tard : visite de l'exposition "Il était une soif" au PMU avec Marc Pichelin et les résidents de la Halte24.IMG_6313.jpg

]]>
enzo2424@gmail.com (Claire Lacabanne) La cité Jacqueline Auriol Mon, 28 May 2018 15:08:17 +0000
Les enfants de Jacqueline Auriol https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/45-les-enfants-de-jacqueline-auriol.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/45-les-enfants-de-jacqueline-auriol.html Les enfants de Jacqueline Auriol

Troubs est intervenu à plusieurs reprises dans l'école du quartier où il a rencontré les élèves ainsi que leurs enseignants. 

De temps en temps, certains enfants viennent frapper à la porte du 932 pour se faire tirer le portrait. 

IMG_5917.jpgIMG_5923.jpgIMG_5931.jpgIMG_5936.jpgIMG_5939.jpgIMG_5947.jpgIMG_5955.jpg

]]>
enzo2424@gmail.com (Claire Lacabanne) La cité Jacqueline Auriol Mon, 28 May 2018 14:43:58 +0000
Au PMU https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/36-au-pmu.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/36-au-pmu.html Au PMU

Rencontres au Sporting, le PMU de Chamiers.

Je boucle tout et je pars demain en vacances.

Si tu savais j’ai été divorcé pendant 17 ans et durant cette période j’ai eu au moins 50 femmes. 

On touche le fond. 

J’ai des chaussures à bout carré pour être plus près du comptoir. 

Les femmes ont des défauts pas possible. 

Je n’ai pas envie d’user ma femme. 

J’ai été chauffeur de car et le soir quand je m’étais bien emmerdé à amener le car à la piscine avec les lunettes de soleil, j’avais le starter qui démarrait assez vite. Je n’envie pas les chauffeurs aujourd’hui. 

 -Un perrier citron s’il vous plait. - Avec ou sans bulle ?

Et oui les enfants, la vie a bien changé depuis 30 ou 40 ans. 

L’autre elle est partie fumer sa clope dehors et moi je bosse.

-Moi, je reviens quand le boulot est fait. 

Je loupe le balcon et je me retrouve parterre la gueule enfarinée.

Déjà une bonne douche pour remettre l’outil près à travailler.

Moi, vos trucs ne m’intéresse pas. Je ne pourrais pas faire ce qu’ils font. 

Voir la France comme elle est. 

S’ils ne font pas ce qu’ils disent je vais les enculer à la course. Ils ont intérêt à s’activer, déjà de s’occuper de tous les français. 

C’est le sang dans les veines qui compte. 

J’ai bossé à la ferme à 14 ans et à 16 ans j’étais à l’usine à faire des casiers. 

- Qu’est ce que tu veux boire ? - Rien du tout. - Ça tombe bien je n’avais pas l’intention de te servir.

Pourquoi tu éternues ? Il faut te raser. 

Tu fumes ? Au prix où est le tabac.

Je ne sais pas ce que l’on va faire. On partira au Portugal pour passer l’hivers. Là-bas le midi tu vas manger dans un petit restau cool pour 

5 euros. Ils ont gardé les prix d’avant comme en Pologne. 

Moi, j’ai un repaire avec la galette des rois car je suis avec Jocelyne depuis 2000. Tu l’achetais 12 francs et une fois le passage à l’euro elle coûtait 12 euros.

C’est très simple : en 2001, la galette : 12 francs et en 2002, la galette : 12 euros !

C’était entre Miramont et Marmande. Le boulanger je l’ai regardé et je lui ait dis « Je ne suis pas un américain ». 

Quand vous voyez un demi à 2,30 euros, combien on le payait en 2000 ? 4 francs maximum.

Moi, j’aime la frangipane. Je ne suis pas d’accord avec toi. Je reste sur ma galette des rois. 

Je crois ce que je vois. Qui gagne dans tout ça ? C’est le gouvernement

Je ne suis pas d’accord. J’ai la vérité claire et nette.

Au début quand j’ai pris le bar, je faisais le café à 1 euros mais pour ne pas me disputer avec les collègues je l’ai mis à 1,30 euros.

C’est pour cette raison que je vais partir au Portugal. Ils sont restés sur les anciens tarifs.

Tu ne veux pas comprendre la réalité. Tu es bouché et de mauvaise foi.

Une fille généreuse qui me donne 50 euros, je me laisse faire.

C’est l’argent qui me fait bouger.

Arrêtes ! 

 

 IMG_6043.jpgIMG_5841_1.jpgIMG_5835.jpgIMG_5831.jpg

]]>
enzo2424@gmail.com (Marc Pichelin) La cité Jacqueline Auriol Fri, 23 Jun 2017 09:38:13 +0000
Yannick https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/34-yannick.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/34-yannick.html Yannick

Isabelle Kraiser rencontre Yannick.

Je suis né en 1972 à Périgueux, ça fait que j’ai 44 ans. Je suis sans emploi. Je le dis, je suis honnête. Je vis avec le RSA. 470 euros par mois, c’est vraiment pas lourd. J’ai qu’une charge c’est un garage où je stocke mes affaires personnelles que j’avais dans mon  appartement.

Je suis électricien de base mais j’ai fait de tout, du bar, de la peinture, du travail à la chaine à Bordeaux dans une usine qui fabriquait de la bouillie bordelaise. J’ai travaillé dans les piscines à souder les liners. 

Une fois j’ai sauvé J.P d’une baïne à Montalivet.

J’ai fait mon service militaire en Afrique, au Gabon. C’était mieux payé que de le faire en France. 

J’avais deux semaines quand j’ai perdu mon père. Il avait 18 ans, il a eu un accident de voiture du côté de Limoges. Ma mère s’est retrouvée veuve à 17 ans et demi avec deux enfants. Mon frère aîné est décédé d’hydrocution il y a quelques années. J’ai aussi perdu ma mère il y a 3 ans. 

Maintenant, je suis orphelin. J’ai quand même mon beau-père Dédé, il a 83 ans. Je vis avec lui rue Jean Mermoz et je m’en occupe. Il ne s’hydrate pas, il ne mange pas et il me fait des déprimes depuis que ma mère est morte. Il déjeune bien le matin, heureusement. Je ne peux pas le laisser tomber. Il m’a élevé. Il m’a appris le respect. Je m’occupe de sa santé et ses filles de ses papiers. S’il les voit 2 fois par an, c’est le bout du monde. Elles envoient des cartes postales. 

Je devais surveiller mon frère car il buvait depuis la séparation avec sa femme. J’ai deux nièces. Je ne les vois plus. 

La vie est comme elle est. Il faut la prendre du bon côté et ne pas sombrer dans la décadence. Je vis dans la cité. J’ai vécu 30 ans à la rue Romain Rolland, au 1522 puis au 1322. 

J’ai une copine, Cindy, une bosseuse, une bonne cuisinière. Elle n’a peur de rien. En ce moment, elle est sans emploi. Elle a fait de tout elle aussi, de la maçonnerie, de la cuisine... 

Je prend la vie comme elle vient, au jour le jour. Je ne me fais pas de soucis. 

Je sais que je suis un pion c’est pourquoi je ne veux plus travailler. Le maire quand il nous voit boire sur un banc il nous dit de partir au fond des bois. Il ne fera rien pour nous. Il doit se dire qu’on est incurable. S’il savait le potentiel que j’ai. Partout où j’ai été, les gens m’ont dit que j’avais les doigts en or. 

Je fais les timbres. J’ai une bonne collection que j’ai arrêté quand c’est passé à l’euro. J’ai eu l’opportunité qu’un postier me donne un début de collection.  J’ai des manques mais j’en ai qui valent le coup. Si un jour je suis dans la merde, je les vendrai. Pour le moment je les garde. J’ai des timbres qui datent de 1800 et quelques. Des têtes bêche j’en ai pas. 

 A 5 mn près j’étais dans la pharmacie au moment du braquage. Si j’avais été là je te jure que le mec prenait la chaise sur le crâne.

L’autre fois, un client a ceinturé le gars qui a braqué la poste. Il a été arrêté. Il n'était pas d'ici.

On connaît les policiers, ils viennent nous dire bonjour. On les a surnommés Matraque et le Parisien. Ils le savent.

]]>
enzo2424@gmail.com (Marc Pichelin) La cité Jacqueline Auriol Thu, 22 Jun 2017 15:57:57 +0000
J.P https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/33-j-p.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/33-j-p.html J.P par Troubs

Rencontre avec J.P devant l'épicerie Kebab du quartier.

Je verse un peu de vin par terre, c’est pour les autres dessous. Il faut penser à eux. Je suis né ici rue Jean Masset en 1968. En 1969, ça aurait été mieux, on aurait fait le Kamasutra.

J’écoute Radio France Périgord. Cela fait une paye que je suis dans la rue. Au moins vivre dehors c’est simple. Je ne pourrais pas vivre dans des cages à poules. Quelquefois je vais chez des gens mais ils se cloîtrent, ils se ferment, c’est un truc de barjot. La télé ne me manque pas. Ma radio c’est le principal pour écouter ce qui se passe dans notre bled, dans notre pays de merde ! Je n’ai qu’une station, c’est celle-là, Radio France Périgord.Un jour ça va péter, ça va exploser. Trump s’est pris une balle. Vous ne le savez pas ? C’est un truc de dingue, je sais tout et vous ne savez rien. Il fallait s’y attendre, Trump est un dictateur.

Macron et maquereau c’est pareil. Au premier tour, j’ai voté pour Mélenchon. Je suis né avec des arabes, des espagnols, des portugais, des albanais, dans la même cité. Voter FN c’est grave. Dans toutes les races il y a des bons et il y a des mauvais. C’est sûr. 

Yannick est allé chez le dentiste ou ailleurs.

Ici c’est un bon quartier quand même. Tous les branleurs me connaissent et connaissent mon chien Junior. Je l’ai eu petit, il avait 8 mois. En fait une femme qui allait accoucher me l’a confié pour 15 jours. Son mari m’a dit « P’tit loup tu veux pas garder le chien ? », il s’était habitué à moi. Je l’ai gardé. Il est avec moi depuis 9 ans maintenant.

J’ai un pote qui est allé à la pharmacie au moment d’un braquage. A la poste, ils ont mis le feu avec du gaz oil. Le mec de la pharmacie il a pris un an de prison ferme. Le monde est dangereux. Vous ne trouvez pas ? Il faut que vous arrêtiez de faire des câlins toute la journée pour voir un peu la réalité. 

]]>
enzo2424@gmail.com (Marc Pichelin) La cité Jacqueline Auriol Wed, 21 Jun 2017 14:22:56 +0000
La mercière de Chamiers https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/31-la-merciere-de-chamiers.html https://vagabondage932.com/index.php/la-cite-jacqueline-auriol/item/31-la-merciere-de-chamiers.html Vitrine de la Mercerie de Chamiers

Isabelle Kraiser rejoint cette semaine l'équipe de Vagabondage et rencontre la mercière de Chamiers : portrait. 

Ici c’est une vie triste, je n’arrive pas à joindre les deux bouts.

Je rend service, je fais tout pour rendre service : faire des courses, des retouches, laver du linge, quand il y en a besoin pour les gens du quartier. 

Ici, il y a beaucoup de personnes seules et âgées que je connais depuis longtemps. Je vend peu. Avant les mamies venaient acheter leurs sous-vêtements et leur tablier. Je les habillais. 

Aujourd’hui ce n’est plus du tout  la même clientèle. Les gens préfèrent aller en grande surface. Je n’ai pas de réserve. Tous ce que j’ai est dans le magasin. Je vend des bonbons à 5 centimes aux enfants qui sortent de l’école. 

J’essaye de me débrouiller, toute seule ce n’est pas facile. Des dames viennent dans le magasin pour discuter et passer un moment. C’est le commerce où l’on cause. Elles sont isolées, elles ne vont pas bien, elles descendent au magasin et c’est reparti ! 

Je fais les réassortiments à Paris, par correspondance. C’est juste un petit commerce de quartier. Je ne sais pas ce que je vais faire. L’avenir le dira. 

Il ne faut pas faire de projet car ça tombe toujours à l’eau. 

]]>
enzo2424@gmail.com (Marc Pichelin) La cité Jacqueline Auriol Wed, 21 Jun 2017 13:14:02 +0000